Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

29 Mai 2005 / T.C.E. / 29 Mai 2010

 

 

            Le 29 Mai 2005 les électeurs ont voté contre l’adoption du Traité de Constitution Européen à  54,68% des suffrages exprimés.

            Néanmoins, le Parlement Français réuni en congrès le 04 Février 2008 a adopté un texte ratifiant le traité de Lisbonne dont chacun reconnaît qu’il est la copie presque conforme du TCE rejeté par le peuple Français. Par ce vote contraire à la volonté exprimée par les citoyens, le parlement a tourné le dos à la démocratie.

 

Depuis, la concurrence « libre et non faussée » qui est le dogme de l’UE continue de faire des ravages économiques et sociaux !

Les directives européennes transcrites en droit français prônent la marchandisation de toutes les activités humaines des services : culture, santé, services sociaux retraites… et attaquent les services publics d’intérêt général : eau, électricité, traitement des déchets…

Il s’agit pour cette Europe de réaliser un marché intérieur en supprimant les barrières juridiques et administratives considérées comme des obstacles.

La règle est le dumping social, l’écrasement des salaires, les suppressions programmées de postes dans le service public, les pertes d’emplois dans le privé, les délocalisations ….

La financiarisation de l’économie confisque une part toujours plus grande de la plus value des richesses produites par les travailleurs pour nourrir les seuls actionnaires.

Cette soumission à la spéculation financière conduit à l’endettement des ménages et des Etats comme la Grèce qui, pour satisfaire au plan de sauvetage du FMI et de l’UE doit imposer à son peuple un plan d’austérité drastique afin de rassurer les marchés financiers : abaissement de l’âge de la retraite à 67 ans, diminution de 15% des salaires dans le public, augmentation de la TVA de 2 points…

Et les autres pays de l’UE auront bientôt les mêmes pilules amères à avaler !

Les peuples doivent-ils payer la facture de la crise financière, le renflouement des banques, les déficits publics ?

Pour le 5ème anniversaire de ce référendum, nous vous invitons à un pique-nique citoyen pour redire NON à cette construction capitaliste libérale de l’Union Européenne.

Nous vous attendons nombreux le 29 Mai à 11h au parc du Château d’eau de Valence le Haut (repli possible à la maison des syndicats si mauvais temps)

 

Débattons…réfléchissons… agissons…

 

Organisations signataires :

PG, NPA, M’PEP, ATTAC, PCOF, des militants du PCF et des Communistes Unitaires, les Alternatifs

Tag(s) : #Mobilisations