Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

untitled.jpg
Les dirigeants des pays occidentaux ont décidé de faire payer la crise
du  capitalisme aux travailleurs par des attaques sans précédent sur les acquis sociaux, droits du travail, services publics, retraites... On ne
compte plus les annoncent quotidiennes en Europe pour, soi disant,
résorber la dette de chaque Etat. Pourtant, l'austérité n'apportera aucune solution de relance de l'économie. Pire, elle enfoncera encore plus les
Etats qui n'auront aucune possibilité de se relancer par la croissance,
et augmentera les inégalités sociales.

En France, mais aussi partout en Europe, les classes populaires, les travailleurs doivent s'unir pour contrer ces mesures injustes socialement et inéfficaces économiquement. C'est une nouvelle ère de lutte de classe qui s'ouvre. Aujourd'hui, nombreux sont les travailleurs prêts à se battre pour conserver leurs acquis. Au-delà de la défense des acquis sociaux, c'est la question du choix de société vers laquelle nous devons aller qu'il faut discuter.

Si nous avons une protection sociale, une retraite par répartition, des services publics, c'est bien parce que les générations passées de travailleurs ont combattu le capitalisme pour imposer une meilleure répartition des richesses produites par la seule force de travail. Tout dépend du rapport de force entre les classes sociales.

Une victoire contre la réforme des retraites en France est indispensable pour redonner l'espoir, le conscience de classe aux travailleurs. Elle permettra de stopper les attaques gouvernementales, et surtout, lancera un message fort aux autres peuples d'Europe : Aux capitalistes de payer leur crise ! Unissez-vous, et vos dirigeants reculerons.

Une victoire ne suffira pas. Tout acquis sociale obtenu par le passé, dans le présent, ou bien à venir, sera automatiquement remis en cause par les capitalistes. Il n'y a pas de capitalisme à visage humain. C'est pour cela que nous devons combattre le capitalisme lui-même, source d'inégalités, d'injustices, de souffrances, de misères et d'exploitations.

Nous sommes anticapitalistes. Nous proposons, face à la barbarie capitaliste, l'alternative écosocialiste.

La crise du capitalisme est une crise profonde qui ne fait que commencer. Il y a urgence à repolitiser et à redonner aux travailleurs la conscience de la force de leur classe.

C'est pour cela que le NPA Montélimar / sud Drôme Ardèche mènera, tout au long de l'été, une campagne active d'information et de mobilisation sur le sujet des retraites, tout en invitant à prendre conscience que le capitalisme doit-être dépassé car en contradiction avec l'évolution de l'humanité.

Il continuera également son intervention avec le collectif retraite de Montélimar.

Nous devons maintenir la pression tout au long de l'été pour préparer les luttes d'automne. C'est tous ensemble que nous devons lutter pour remporter cette première victoire sur les retraites.

Préparons un SEPTEMBRE ROUGE pour nos retraites.

 

Mathieu

Tag(s) : #Vie du NPA

Partager cet article

Repost 0