Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

manifestation-2-octobre-032.jpg

La mobilisation pour les retraites se poursuit et s'intensifie, près de 3 millions de manifestants partout en France.

A Montélimar, chaque nouvelle manifestation voit arriver de nouvelles personnes, et les cortèges grossissent. Alors que nous étions 3500 en juin, 6000 le 23 septembre, le 2 octobre aura été la plus grosse journée de mobilisation avec près de 7000 manifestants (4500 selon la police). Les revendications elles, se radicalisent, beaucoup de personnes, qui n'avaient jamais manifesté de leur vie, se retrouvent à grossir les rangs des manifestations, soit sur le sujet spécifique des retraites, soit, plus généralement, sur un ras le bol de la politique raciste et de casse sociale du gouvernement.

Le mot d'ordre de retrait du projet de loi sur les retraites prend le dessus, et la lutte se radicalise. La grève générale devient pour beaucoup de manifestants, une évidence.

Tout est question de choix ! Voulons-nous perdre plusieurs jours voir semaines de salaires et mener le combat, ou travailler deux ans de plus, et assister impuissant à la casse de tous les services publics, acquis sociaux, droits du travail ? C'est bien en ces termes que se pose la question de la lutte sur les retraites. Si nous laissons passer cette réforme, Sarkozy et son nouveau gouvernement, quelqu'il soit, attaquera sans remord toute notre protection sociale. La lutte sur les retraites est une lutte globale, et les mobilisations de cet automne sont des mobilisations contre toute la politique de Sarkozy au service de la bourgeoisie et du patronat.

Une victoire sur les retraites sera une victoire sur toute la politique capitaliste et antisociale du gouvernement, mais aussi un vrai message d'espoir aux travailleurs des pays d'Europe et du monde qui luttent eux aussi.

manifestation-2-octobre-099.jpg

A Aubenas, 3000 manifestants ont défilé contre le projet de loi sur les retraites. Intersyndicale plus combattive, avec pour revendication le retrait de la loi.sur les retraites. Il faut dire que l'intersyndicale comprend la cgt, cfdt, fsu, mais aussi Solidaires et la CNT. En fin de cortège, les différents syndicats ont pris la parole, et ont invité la population à un débat public. Ci joint, l'appel intersyndical pour le 2 et le 12 octobre.

siteon0-dc90fM5428850438815453944siteon31siteoff0drapeaux-CNT-26b92

RETRAIT DU PROJET !

 

ð     De l’argent il y en a, pour les banquiers et les grands patrons pour eux tout va bien : ils empochent bonus, salaires démentiels, parachutes dorés, retraites chapeaux. Pour eux ce n’est pas la crise !

 

ð     Les solutions financières avancées ne permettent pas de pérenniser durablement le système et comble d’injustice cette  réforme des retraites fait porter les efforts à 85 % sur les salariés. D’autres solutions existent en mettant réellement à contribution les détenteurs du capital et non la force de travail.

 

ð     Cette réforme ne répond toujours pas  à la légitime revendication de la prise en compte de la pénibilité du travail ouvrant droit à un départ anticipé  à la retraite.

 

ð     Cette réforme aggrave les inégalités entre les hommes et les femmes.

 

ð     Une autre réforme est possible.

 

Nous étions des millions, le 07 et le 23 septembre, en grève et en manifestations, dont 3200 à Aubenas le 23 septembre, pour exiger le retrait du projet gouvernemental puis l’ouverture de véritables négociations.

Malgré cela le gouvernement dans une attitude de déni maintient son projet. Face à cette arrogance provocatrice il a été décidé une journée de manifestation le 02 octobre 2010 et une journée de grève et de manifestations le 12 octobre 2010.

 

 LE SAMEDI 02 OCTOBRE 2010

SOYONS ENCORE PLUS NOMBREUX A EXIGER LE RETRAIT DE CE PROJET.

 SI LE GOUVERNEMENT REFUSE LE RETRAIT DE SON PROJET,

NOUS DEVONS, D’ORES ET DEJA, ENVISAGER LE DURCISSEMENT DU MOUVEMENT A PARTIR DU 12 OCTOBRE

Tag(s) : #Mobilisations