Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué du NPA. La politique de la haine

13248_image.jpg

Après les propos et les mesures contre les "gens du voyage", c'est autour de l'ensemble des immigrés d'être stigmatisés par Nicolas Sarkozy. De plus, en proposant de retirer les nationalités françaises à des criminels d'origine étrangère, il propose tout simplement une mesure anticonstitutionnelle qui mettrait, si elle voyait le jour, la France en totale contradiction avec le droit international. Jamais, depuis le régime de Vichy, un gouvernement n'était allé aussi loin dans la mise en place d'une politique xénophobe aux relents racistes. Nicolas Sarkozy a-t-il proposé de retirer leur nationalité à une personne ayant porté "atteinte aux intérêts fondamentaux de la France" en subtilisant des dizaines de millions d'euros à l'administration fiscale ? Non ! A-t-il évoqué l'idée d'une même peine pour des "personnes exerçant une fonction publique" ayant ainsi porté"atteinte à l'administration publique"? Non plus ! Ce n'est donc pas une "déclaration de guerre" à la corruption et à la délinquance fiscale, que Nicolas Sarkozypropose mais bien une politique de la haine.

Mais ne nous y trompons pas au-delà des aspects démagogiques pour tenter de pomper les voix du Front national, au-delà d'une diversion pour faire oublier les scandales politico-financiers dans lesquels le gouvernement est empêtré, il s'agit de la mise en place d'une politique ultra-répressive destinée à diviser les travailleurs, à les opposer les uns aux autres, en rendant l'étranger responsable de "tous nos maux". Mesures antisociales, mesures xénophobes, mesures contre toutes les libertés, les prochains mois seront décisifs. Il appartient à tous les démocrates, à tous les antiracistes, à toutes les forces sociales et politiques de gauche, de faire front pour mettre en échec cette politique ultraréactionnaire.

Dimanche 1er août 2010.
Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0