Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

FEDERATION DU NPA 26-07

 

 

Pourquoi il n'y aura pas de candidature unitaire avec le Front de Gauche dans la 3ème circonscription de la Drôme aux élections législatives

 

Depuis Janvier 2011, à l'initiative de citoyens non encartés dans des partis politiques, des rencontres ont eu lieu entre les diverses composantes de la gauche radicale. L'objectif de ces rencontres était l'élaboration d'un  texte d'accord politique, satisfaisant pour tous et permettant l'émergence d'une candidature unitaire à gauche du Parti Socialiste sous l'étiquette «  en Drôme une Terre de Gauche ». Le but était d'affirmer une opposition de gauche à la politique libérale de la droite et d'accompagnement du système capitaliste défendue par le PS.

Après une dizaine de réunions réunissant le PG, le NPA, le M'PEP, le POI et avec le soutien des Alternatifs de la Drôme, un accord est trouvé sur un texte politique avec deux points fondamentaux : la non participation à un gouvernement de gauche PS/EELV et la sortie du nucléaire. Dans ce cadre la candidate titulaire était la candidate Front de Gauche de la 3ème circonscription, la suppléance étant attibuée au NPA.

Ce texte est approuvé par les militants du Parti de Gauche.

Il est présenté et approuvé à l'unanimité par les  militants du M'PEP.

Il est voté  par les militants du NPA Drôme avec 80% de pour.

Le lancement de la campagne «  en Drôme une terre de Gauche » devait avoir lieu Samedi 7 Janvier à Luc en Diois avec présentation à la presse.

            Quatre jours avant le lancement de la campagne, la fédération 26 du Parti Communiste Français nous informait de son opposition à cette démarche unitaire alors que jamais nous n'avions eu connaissance auparavant de cette opposition . Le seul vote légitime du PC, celui de la section de Crest, s'était très majoritairement déterminé en faveur d'un  soutien à « en Drôme une Terre de Gauche ». Il est difficile de croire que la candidate du Front de Gauche siégeant au comité de liaison départemental PG-PC et membre de la direction nationale du Parti de Gauche  n'ait pas eu connaissance plus tôt de la décision de la fédération du PCF qui, d'après nos informations, était prise depuis plusieurs mois.

 

   Alors que la situation sociale est catastrophique, que 6 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté, que nos services publics disparaissent, que la droite libérale attaque violemment tous nos acquis sociaux, que la candidature unitaire de « en Drôme une Terre de Gauche » pouvait changer le visage politique de la 3ème circonscription, la candidate du Front de Gauche ( membre du Parti de Gauche) a alors décider d'obtempérer aux injonctions du Parti Communiste Français au détriment de  ses partenaires de «  en Drôme une Terre de Gauche ».

Nous pensons que la politique peut se faire autrement, que ce sont de telles pratiques politiciennes qui éloignent le citoyen des urnes.

Nous sommes maintenant tournés vers l'avenir et travaillons à une candidature ouverte à toutes les autres organisations ayant participé à l'initiative « en Drôme une Terre de Gauche » ( NPA, Alternatifs, M'PEP, PCF Crest, citoyens ) afin de défendre  la population étrillée par la crise et la politique de Nicolas Sarkozy.

Tag(s) : #Vie du NPA

Partager cet article

Repost 0